Grève générale historique en Espagne

Avec 11 millions de travailleurs en grève pour 24 heures, malgré les ententes entre centrales syndicales pour maintenir les services essentiels et 3 millions de manifestants dans les rues à travers le pays, l’Espagne a connu aujourd’hui un mouvement de grève historique, plus important selon les leaders syndicaux que les grèves de 2002 et de 2010. Parmi les faits significatifs de la journée soulignons que ce sont principalement les ouvriers des industries (automobile, mines, aéronautique, sidérurgie), dont 97% ont fait la grève, qui ont dirigé ce mouvement, y compris par des occupations d’usines.

Cette grève marque aussi une radicalisation du mouvement ouvrier dont le thème principal était contre la réforme du travail, alors que le PSOE (Parti ouvrier socialiste d’Espagne) réformiste, favorisait de son côté un dialogue social pour mieux faire passer la réforme.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *