Amir Khadir à Beauharnois

Fermeture de l’usine Alcan de Beauharnois – Les dirigeants de l’usine
doivent agir de façon responsable

Le 21 janvier 2009

Montréal, le 21 janvier – Le député de Mercier et porte-parole de Québec
solidaire Amir Khadir rencontrait aujourd’hui les travailleurs de l’usine
Rio Tinto Alcan de Beauharnois, dont la fermeture est annoncée pour
bientôt.  Il en a profité pour démontrer sa solidarité avec les
travailleurs et pour interpeller les dirigeants de Rio Tinto Alcan.

« J’invite les dirigeants de Rio Tinto Alcan à répondre à l’appel à la
responsabilité lancé par le nouveau président américain Barack Obama en
revenant sur leur décision de fermer l’usine.  Les travailleurs de
Beauharnois n’ont pas à faire les frais de la baisse du prix de
l’aluminium, d’autant plus que, selon les informations que j’ai reçues des
travailleurs, cette usine est tout à fait rentable.

« La richesse produite par ces usines est le fruit du travail de ses
employés : ils méritent donc considération et respect.  De la même façon,
les contribuables qui ont financé de leurs poches le prêt sans intérêt sur
30 ans de 400 millions de dollars accordé par le gouvernement à Rio Tinto
Alcan méritent respect et considération », a déclaré Amir Khadir.

Le député de Mercier s’est également dit inquiet des récents propos tenus
par la haute direction de Rio Tinto Alcan qui prévoit d’autres fermetures
au cours des prochains mois et a appelé le gouvernement Charest à assumer
ses responsabilités.

«  Le gouvernement doit faire pression sur la haute direction de Rio Tinto
Alcan pour qu’elle revienne sur sa décision de fermer l’usine de
Beauharnois et, semble-t-il, de nombreuses autres usines au Québec.  Devant
la tempête qui s’annonce, le gouvernement Charest a la responsabilité
d’agir pour protéger les emplois des Québécois. »

Source : Québec solidaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.