L’espionnage électronique de l’emprise Murdoch

L’espionnage électronnique du groupe Murdoch est une brèche éclatante dans la manière dont un des Establishments les plus en vue du monde médiatique conçoit les valeurs morales de la démocratie à l’ère du néolibéralisme.

Alors que Robert Murdoch mettaient la clef dans la porte du News of the World dans une tentative de limiter les dégâts pour sauver ses autres médias, on apprend que le Sunday Times et le Sun, autres propriétés de Murdoch, auraient aussi obtenu de l’information illégale. C’est ce que rapporte l’agence France Presse aujourd’hui.

Si des puissances médiatiques comme celle de Murdoch ont pu obtenir ainsi une multitude d’informations strictement privées grâce à leurs relations policières, une question demeure : qu’est-ce que le service policier posséde-t-il lui comme information illégale et à quel titre. Celà en Angleterre comme en Amérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.