Pourquoi Françoise David n’est pas invitée à TVA

Selon Serge Fortin, vice-président de TVA nouvelles, TVA s’est retirée de la diffusion du débat des chefs le 19 août parce qu’en organisant ses propres débats et en excluant Québec solidaire, cela permettrait d’approfondir la discussion entre les trois chefs.

Mais après la performance remarquée de Françoise David lors du débat diffusé sur les ondes de Télé-Québec et Radio-Canada, il nous est permis de comprendre un peu mieux les véritables motifs de TVA/Quebecor. On le sait depuis toujours, les débats à deux têtes d’affiche qui surfent sur les bases de la même démagogie traditionnelle pour exclure toute véritable alternative de la discussion, ne sont pas particulièrement propices à des discussions en profondeur. Bien au contraire, Françoise David l’a bien illustrée hier soir en s’exaspérant de la tentative des trois chefs pour réduire le vaste problème de la Santé au Québec à une discussion sans fin sur le nombre de médecins nécessaires pour garantir une médecine familiale. Plus encore, la question de l’environnement était exclue du débat. Françoise David l’y a introduite. La question des frais de scolarité y était aussi exclue. Françoise David l’y a introduite.

Comme elle l’a expliqué avec brio dans son introduction, par sa présence au débat des chefs, Françoise David donnait une voix aux travailleurs, aux femmes, aux jeunes et à cette grande majorité des oubliés du pouvoir pour qui les partis prétendent toujours gouverner.

Françoise David fut la première à parler de souveraineté. Mais une souveraineté qui s’exprimerait dans le cadre d’un référendum sur une constitution proposée par une assemblée constituante élue. Une constitution avec des balises démocratiques réaffirmant la place des services publics et des droits sociaux et démocratiques.

En somme, l’impact de Françoise David lors du débat des chefs émanait du fait qu’elle représentait précisément les idées d’un peuple que l’Establishment politique du Québec (François Legault et la CAQ y compris) tente par tous les moyens de mettre de côté. En sortant le rapport Moisan des tiroirs (Jean Charest), en forçant François Legault à admettre que lorsqu’au PQ il n’avait pas eu vent de financement illégal (Pauline Marois) ou en comparant toute forme d’association syndicale à la plus grande hérésie de l’histoire (François Legault), tous les trois, sans exception, cherchent à camoufler le fait qu’ils veulent gouverner pour le monde de la finance et des corporations et imposer leur vision néolibérale. Une politique qui va de pair avec des moeurs antidémocratique comme Quebecor média en a besoin pour faire rouler ses business et son « agenda » monopoliste. Françoise David et Québec solidaire n’acceptent pas cette manipulation des idées. Amhir Khadir nous l’avait déjà démontré alors qu’il fut le seul député de l’Assemblée nationale à se tenir debout devant les magouilles de Pierre-Karl Péladeau et Quebecor avec le maire Labeaulme de Québec. Magouilles avalisées par le Parti québécois de Pauline Marois, par le parti libéral de Jean Charest et l’Action démocratique de Gérard Deltel (devenue depuis la CAQ de François Legault).

Voilà pourquoi TVA a décidé d’exclure Françoise David du débat des chefs. C’est une femme libre, qui dit haut et fort la vérité, qui exprime clairement les intérêts d’un peuple désabusé et qui somme toute, ne cadre pas dans la « convergence » de Quebecor média.

5 Commentaires

  • Gaëtan-Daniel Drolet
    20 août 2012 - 17 h 05 min | Permalien

    Bonjour,

    «Bien au contraire, Françoise David l’a bien illustrée hier soir en s’exaspérant de la tentative des trois chefs pour réduire le vaste problème de la Santé au Québec à une discussion sans fin sur le nombre de médecins nécessaires pour garantir une médecine familiale. Plus encore, la question de l’environnement était exclue du débat. Françoise David l’y a introduite. La question des frais de scolarité y était aussi exclue. Françoise David l’y a introduite.»

    Ça c’est de la politique!!! ;-) S.E.É?

  • Gaëtan-Daniel Drolet
    20 août 2012 - 19 h 56 min | Permalien

    «Alors, on demanda à l’étranger… Mais qu’emporteriez-vous si votre maison brûlait?
    – Le feu. Répondit l’étranger»

    Inconnu

    (Entendu sur les ondes de radio-canada cematinmais trop distrait pour avoir retenu le nom)

    Ce qui n’enlève rien à la pertinence de la réponse…

    Quelques fois « les oubliés » ne sont pas ceux que l’on aperçoient.

  • Gaëtan-Daniel Drolet
    20 août 2012 - 23 h 32 min | Permalien

    La cryptomnésie, du grec kruptos « caché », « secret » et mnémè « mémoire », « souvenir », littéralement « souvenir caché », est un biais mémoriel par lequel une personne a le souvenir erroné d’avoir produit une pensée (une idée, une chanso
    n, une plaisanterie), alors que cette pensée a été en réalité produite par quelqu’un d’autre1. La cryptomnésie peut conduire au plagiat involontaire dont l’auteur fait une expérience mnésique qu’il ne peut distinguer d’une inspiration nouvelle.

    Source Wikipédia

  • Gaëtan-Daniel Drolet
    24 août 2012 - 15 h 28 min | Permalien

    Je trouve que ça lui très bien servi jusqu’à présent… On dirait que suite à son passage au débat à quatre de dimanche Elle a gardé l’avantage en plus d’avoir séduit…

  • 26 août 2012 - 7 h 23 min | Permalien

    C’est ce que j’ai dit sur Twitter cette semaine. Finalement TVA aura permis à Françoise David de se situer au dessus de la mêlée.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>