Le conseil de presse dénonce les propos de journalistes contre Amir Khadir

Dans deux prononcés successifs, le Conseil de presse du Québec dénonce les propos biaisés, voire mensongers, de Lysianne Gagnon et ceux de Mario Dumont et Éric Duhaime contre Amir Khadir. Ces journalistes avaient entretenu l’idée que le député de Québec solidaire appuyait l’idée que le 11 septembre 2001, où furent détruites les deux tours du World Trade Center, étaient le fruit d’un complot dont les Américains eux-mêmes étaient à l’origine.

Ces attaques systématiques contre le seul député de gauche à l’Assemblée nationale du Québec surviennent au moment où la droite se cherche une alternative aux deux vieux partis discrédités que sont le Parti libéral du Québec et le Parti québécois. Ces attaquent se sont amplifiées récemment alors qu’un sondage Crop-La Presse révélait que la popularité de Québec solidaire était en hausse dans la population récoltant jusqu’à 17 % d’appui de l’électorat québécois.
Le trio Peladeau-Léger-Legault est celui qui semble avoir trouvé cette alternative de droite en la personne de François Legault, le sondeur Jean-Marc Léger y allant de sondages qui réduisent la popularité d’Amir Khadir et n’hésitant pas à éditorialiser ses propres sondages en accusant Amir Khadir de faire un trip d’égo.

Déformations flagrantes des propos d’Amir Khadir

Voir aussi l’article de Josée Legault sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.