Sarkozy pour l’ingérence et/ou l’indifférence

Sarkozy déclarait hier le 2 février que le principe de non-ingérence et de non-indifférence, ce n’était pas son truc. Pas compliqué. Faites l’équation et vous n’arrivez qu’à cette conclusion. Sarkosy est pour l’ingérence et/ou l’indifférence. Faites votre choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.