DAME PHILOSOPHIE

REFRAIN
oh homme chanceux
oh homme chanceux
d’être aimé ainsi par une femme

oh homme chanceux
oh homme chanceux
d’être amoureux fou ainsi
de cette même femme

couplet 1

hier j’placais des chaises dans l’restaurant
je vous ai vus dans la fenêtre
vous embrasser comme des enfants
y avait de la magie dans l’être
c’était beau
tellement beau
que j’ai dormi par terre
dans la cabane à patates frites
ayant peur de la visite
d’une ancienne flamme
dame philosophie

couplet 2

d’habitude la nuit j’me lève
j’fais l’amour à la poésie
grande passion de phrases brèves
en mots de chansons sur nos lèvres
mais cette nuit un vent jaloux
claqua ma porte
d’où venons-nous, qui sommes-nous, ou allons-nous
une femme que je croyais morte
était revenue à la vie
dame philosophie

couplet 3

toi l’grand artiste de la cuisine
toi la serveuse grande et si fine
oh rendez-moi ma poésie
qui cette nuit vous a suivi
ma jeune femme rit de moi
parce que je suis vieux
et que je refuse de mourir
pour dans ses bras, ses bras, ses bras,
enfin fleurir
oh ma jalouse, mon éternelle, mon épouse
dame philosophie

Pierrot
vagabond céleste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.