Projet Montréal

Peut-être aurez-vous la chance de voir cette vidéo avant les élections du 1er novembre. Ou peut-être regretterez-vous de ne pas l’avoir visionnée avant les élections.
La crise économique généralisée met en relief les gaspillages, la spéculation éhontée, la corruption politique qui illustrent le comportement des représentants de l’establishment politique. En traitant la nouvelle, les médias cherchent des coupables, des individus à qui faire porter la responsabilité, comme s’il s’agissait d’un accident de parcours dû à des poliitciens véreux. On pratique ni plus ni moins du populisme journalistique, une manière de traiter la nouvelle en surface seulement et d’éviter les questions de fonds et surtout de passer sous silence les enjeux fondamentaux. Voilà pourquoi il est rarement question des véritables solutions de rechange.
Connaissez-vous vraiment Projet Montréal ? Aviez-vous déjà entendu parler de Richard Bergeron ? Et surtout saviez-vous que Projet Montréal était un vrai parti de citoyens et citoyennes qui militent depuis le début des années 2000 pour démontrer qu’un autre Montréal est possible. Ce sont en bonne partie ces gens que Louise Harel traitait ni plus ni moins d’hurluberlus lorsqu’ils ont contribué à l’élection d’Amir Khadir aux élections provinciales. Des citoyens et des citoyennes qui nous montrent enfin qu’une autre manière de faire la politique au Québec était possible. Des gens pour qui le mot changement n’a pas qu’une signification électoraliste.

À voir : La fin du néandertal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.