TQS n’améliore pas son image

Après avoir bravé la règlementation du CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes), mis ses journalistes à la porte et affirmé qu’il voulait faire de la télévision autrement, voilà que TQS (Télévision quatre saisons) nous amène Mario Dumont, non seulement comme animateur, mais aussi comme conseiller stratégique.

Malgré toutes les affirmations que Mario Dumont représentait le changement et de nouvelles idées à l’Assemblée nationale, la réalité a démontré au contraire qu’en aucun cas, le chef partant de l’ADQ (Action démocratique du Québec), n’a jamais véritablement apporté des idées nouvelles à l’Assemblée nationale. Au contraire, il a plutôt ramené sur le tapis les anciennes idées de la droite conservatrice opposée à toute forme d’intervention de l’État dans l’économie. Mario Dumont et ses partisans ont eu beau dénoncer avec véhémence les dérives de la Caisse de dépôt lors des dernières élections, ce sont précisément ces idées néolibérales qui sont à la base de la crise financière et économique actuelle et qui exprime on ne peut mieux, l’incapacité du système capitaliste à répondre aux besoins de la société par un développement économique harmonieux et écologique.

Des idées évidemment qui ne peuvent que réconforter les propriétaires de TQS qui considèrent que la télévision publique n’a de compte à rendre qu’aux investisseurs. Alors que Stéphane Gendron s’est cassé les reins en faisant de la télévision populiste de droite et lorgne maintenant vers l’ADQ,  Mario Dumont, qui s’est cassé les reins avec des politiques populistes conservatrices, a décidé de refaire l’image de la télévision.

Tout un défi que de faire du neuf avec du vieux ! Hélas le recyclage est fondamentalement un concept qui s’apparente avec le progrès, non pas un retour en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.