DIMANCHE AU SOIR À RADISSON

COUPLET 1

dimanche au soir à Radisson
dans une chambre du motel Boréal
moi qui prend pas d’boisson

on est l’18 de mai 2008
va bientôt faire noir dans ma vitre
y pleut comme de raison
on on on

toi l’enseignante
de français
tu as 20 ans
belle comme le vent

tes yeux pour moi
n’ont plus d’secret

ton corps
s’est fait des plus discrets
tu m’as regardé sans arrêt

derrière ta gang d’élèves
sur tes lèvres, y avait
la lueur de mon nom

REFRAIN

j’ai beau me cacher
sous une barbe blanche
nuit et jour

il arrive qu’une jeune femme
se baigne dans mon âme
par amour

demandez à Gaétane
quand elle devint la jeune femme

du chansonnier Félix Leclerc
qui retrouva l’hymne au printemps
en plein hiver

du chansonnier Félix Leclerc
à qui je dédie tes 30 ans
mon doux et tendre
hiver imaginaire

COUPLET 3

dimanche au soir
à Radisson
ta gang de jeunes
frileux du secondaire
couchée dans l’gymnase
d’une école

l’gros autobus
qui a soif d’amour dans cour
a fui Montréal
c’est ben normal

toi tu surveilles
ta gang d’élèves

tu gagnes ta paye
y pleut comme de raison
on on on

toi l’enseignante
de mes regrets
tu as 30 ans
belle comme le vent
mais moi j’ai mes secrets

mon corps est devenu
la Baie James

j’ai fais sauter
tous les barrages
toutes les games

loin de ta gang d’élèves
sur mes lèvres
j’ai fait sauter
la lueur de ton nom

Pierrot
vagabond céleste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.