CHANSON DU PÈRE À MICHEL

COUPLET 1

quand t’as l’corps
comme l’écorce d’un arbre

les mains propres
comme des feuilles d’automne

les yeux rougis
par des rides en gouttes de pluie

c’est que l’bon dieu
t’as accordé
un sussis

COUPLET 2

un sursis pour dire à ma femme
j’rêve d’acheter deux chaises berçantes

deux bonnes couvertes
une chandelle du thé de menthe

pour rapiécer
les bouts d’passé
qui nous manquent

COUPLET 3

à soir j’ferme la télévision
j’ai la coupe Stanley à maison

87 ans cette année
j’ai l’goût d’parler

j’veux profiter d’la rémission
qui m’est donnée

COUPLET4

C’est sur mon p’tit lit d’hôpital
que j’ai hurlé quand j’ai eu mal

que j’ai crié
Dore Dore sors moé de d’là

j’ai eu peur
de mourir sans toé
ma femme à moé

COUPLET 5

toute ma vie
j’ai dit à mes chums

qu’ma femme
avait marié un bum

à soir dans chaise berçante
ton bum veut s’confesser

y veut pus
qu’tu t’sentes
mal aimée
mal aimée

COUPLET 6

quand t’as l’corps
comme l’écorce d’un arbre

les mains propres
comme des feuilles d’automne

les yeux rougis
par des rides en gouttes de pluie

c’est que l’bon dieu
m’a accordé
un sursis

pour dire a ma femme
merci

Pierrot
vagabond céleste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.